Logo/BanniÈ

L'élevage

Les canards et les oies pour la production de "foie gras"

Le "foie gras" est le foie malade d'un oiseau atteint de stéatose hépatique. Il provient de la création volontaire donc d'une maladie au moyen de la méthode du gavage. Le gavage consiste à administrer de force de colossales quantités d'aliments au moyen d'un tuyau que l'on enfonce jusqu'au jabot de l'animal. Seuls les mâles sont gavés, les femelles sont broyées à la naissance.

Les oiseaux subissent alors douze jours de gavage intensif qui relève clairement de la torture. Le gavage engendre des diarrhées et le foie atteignant dix fois son volume normal rend la respiration difficile et extrêmement douloureuse.

Pourtant, la Directive européenne du 20 juillet 1998 pour la protection des animaux d'élevage énonce "qu’aucun animal n'est alimenté ou abreuvé de telle sorte qu'il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles." Force est de constater que sur ce point, la France est par conséquent hors la loi. On ne peut que le déplorer d'autant plus que de nombreux pays ont fermement interdit le "foie gras": Autriche, Allemagne, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, République tchèque, Royaume-Uni, Suède, Norvège, Suisse, Etats-Unis, Argentine. Israël a eu aussi la belle initiative de créer une commission pour l'indemnisation et la reconversion des producteurs. La France ne perdrait rien à prendre des mesures similaires, elle gagnerait au contraire en civilisation.

=> Lire la suite : Le cheval - Le transport des animaux d'élevage vers les abattoirs


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19