Logo/BanniÈ

Le secondaire (collège et lycée)

3. Les contenus d'apprentissages

Dans tous les apprentissages, les enseignant(e)s auront le rôle le plus gratifiant : éveiller des goûts forts, voire des passions et laisser dans les esprits le souvenir de beaux voyages dans la Connaissance. N'est-ce pas de ce carburant-là que se font les carrières plus tard ? Et n'est-ce pas de cette émotion que doit naître la Raison qui aide à construire et communiquer ? Bonheur d'apprendre qui induira la rigueur, pas le contraire.

Il faut laisser faire les pédagogues. On écartera du dessus de leur tête l'épée de Damoclès des programmes. Des indications globales seront données sur les contenus, par niveaux et rien de dramatique ne se passera s'ils s'en écartent un peu ou s'ils abordent des sujets connexes au gré des petits évènements de la vie, pourvu que les yeux des jeunes s'ouvrent en grand !

- Pour ce qui est des matières scientifiques, on fera le plus possible d'observations en direct et d'expériences, on consacrera du temps au suivi des actualités de la recherche, pour donner aux jeunes l'envie de savoir. Outre la performance en termes de notes, cela leur sera d'un grand secours dans leur vie personnelle. Acquérir un esprit critique et ordonner sa pensée seront les objectifs de base plutôt que d'apprendre par cœur ou d'empiler les connaissances. Les enseignant(e)s feront grand usage des documentaires passionnants qui foisonnent désormais sur la toile et feront faire des recherches sur Internet. Les connaissances, associées au plaisir de découvrir, se graveront d'elles-mêmes dans la mémoire sans qu'on les y enfonce à coups de marteau ! Des incursions sur d'autres territoires comme l'astrophysique, la génétique, la médecine etc, permettront d'ouvrir de nouvelles perspectives et de stimuler encore davantage les esprits. On mettra l'accent sur la méthode scientifique reposant sur les preuves ainsi que la nécessité d'un exposé clair et rigoureux : des atouts pour l'adulte confronté plus tard à des affirmations douteuses ou des croyances de tous acabits. Des détours dans l'histoire des sciences seront l'occasion de montrer comment celles-ci sont nées, où, et avec quels projets sous-jacents (par exemple au 18ème siècle, faire reculer la superstition et l'emprise d'une église alliée à la monarchie absolue).

- Les Sciences et Vie de la Terre mettront l'accent sur les équilibres écologiques, le Vivant, les énergies renouvelabes. Le Vivant sera considéré comme trésor à préserver, avec une mention spéciale pour les animaux dont on étudiera en profondeur l'intelligence et la vie sociale. Il y aura plus d'heures pour cette discipline qu'à l'heure actuelle. On y parlera naturellement de la nutrition-santé à base de végétaux.

- La Science Physique aura pour but de développer l'esprit créatif des jeunes en leur faisant inventer les protocoles d'expériences et rédiger les comptes-rendus et, en lycée, fera toucher du doigt les mystères de la matière (anti-matière, question du Big-Bang, physique quantique etc, plus sur le mode initiation que cours à proprement parler).

- Les élèves auront des séances d'« Intelligence de la Main » où ils pourront réaliser des objets, manier les outils de base, apprendre les rudiments de la couture, de l'électricité, de la cuisine, du jardinage, de la construction, de la fabrication de petits objets électriques ou électroniques. Sans oublier le côté réparation et récupération. Débrouille et recyclage : c'est de ça que sera fait leur monde... Au lycée, la dynamique sera la même: réparation de matériel de plus en plus sophistiqué, planification et réalisation de cultures potagères, rudiments de la plomberie et de l'électricité dans une maison, couture, petites réalisations en atelier avec des outils de base, travail collectif sur une construction liée à l'économie d'énergie (éolienne, chauffe-air ou chauffe-eau solaires, turbine hydraulique etc). Nous devons donner de l'autonomie  à ces jeunes, les rendre indépendants et capables de produire leur indépendance. Seront enseignés naturellement ce qui fait le monde d'aujourd'hui : l'informatique, le numérique, la domotique, les systèmes électroniques intégrés etc. Avec le souci d'en montrer les coûts environnementaux et sociaux et la vulnérabilité...

=> Lire la suite : Les contenus d'apprentissages : littérature, histoire et philosophie


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19