Logo/BanniÈ

Le cycle primaire (avec la maternelle)

2. Cultiver l'art de vivre ensemble dans l'harmonie et la bienveillance

Grâce à ces activités collectives ou individuelles et à cet enseignement « en mouvement » adapté à chaque âge, les relations entre enfants se trouveront apaisées : le but ne sera pas de pousser le voisin mais de s'entraider. La solidarité et l'acceptation de la différence seront au cœur de ces premières années, avec des efforts constants de communication bienveillante et de résolution des conflits de la part des enseignant(e)s qui y seront obligatoirement formé(e)s. N'oublions pas qu'ils et elles sont le modèle que les enfants imitent, par instinct. Les parents seront invités eux aussi à suivre quelques heures d'initiation à cette forme de communication ainsi que des modules plus larges sur la parentalité bienveillante et responsable. On ne peut pas demander à un enfant de dialoguer avec son « ennemi » si son professeur ou son parent perd ses nerfs ou lui parle avec mépris...

Sans compter que, de façon évidente, un climat de sécurité affective est nécessaire aux apprentissages. Chacun(e) a le souvenir d'une maîtresse (ou d'un maître) pleine d'attention et de gentillesse, qui nous faisait pousser des ailes, et chacun(e) a aussi le souvenir d'une bagarre qui nous avait replié(e) toute une journée, incapable d'apprendre quoi que ce soit ! Le climat de paix est la condition sine qua-non de la réussite scolaire. En maternelle en particulier, les adultes seront encore plus attentifs à la dimension affective de l'élève. Une seule remarque de travers ou un seul petit geste agressif peuvent marquer un enfant à vie et lui faire prendre l'école en aversion.

L'expression libre et positive sera encouragée lors de cercles de parole fréquents, où on parlera des affaires courantes et aussi des sujets conflictuels ou difficiles. Ces cercles fonctionnent sur la base de l'égalité et sur la parole respectueuse. Lieu par excellence pour retravailler les valeurs communes : non-violence, patience, honnêteté, contrôle de soi, égalité fille-garçon, respect de la différence, liberté de croyances religieuses, harmonie avec le Vivant, le pouvoir de la pensée positive, l'altruisme, l'empathie etc. Cette insufflation d'un esprit de concorde et de réflexion collective résoudra à elle seule la plupart des problèmes de relations inter-élèves et envers les adultes de l'école. Si problèmes de comportement il subsiste, il faudra s'en occuper avec bienveillance, y consacrer du temps, dans le dialogue et en collaboration étroite avec les parents.

=> Lire la suite : Evaluation positive et aide en continu


Les différentes parties

Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19