Logo/BanniÈ

Pour un système éducatif humain et efficace

2. Se fonder sur un humanisme concret

Les recherches en neurosciences et psychologie comportementale et sociale, ces vingt dernières années, ont démontré la nécessité de revenir à ce que nous appellerions des évidences : respecter le rythme biologique, supprimer le stress dans les apprentissages, privilégier le collectif et le coopératif, prendre en compte l'ensemble de la personne, écarter les murs de la classe, confier des tâches, construire « avec » et non pas imposer etc. Ce que nous appelons de nos vœux, et que les sciences corroborent, est un humanisme pédagogique du bon sens.

On verra alors à l'école, au collège, au lycée et dans les écoles post-bacs ou facs, une jeunesse non pas désorientée ou désespérée mais au contraire dynamique, confiante, et sûre de ses valeurs. Ces valeurs, celles que nous défendons, sont profondément humanistes : le respect d'autrui, le bonheur par les relations sociales, le sens de notre responsabilité envers le Vivant (pour éviter le terme « environnement » brandi à tout-va par les tartuffes du green-washing). Un point absolument fondamental. Toute tentative de réforme  scolaire sera encore et encore vouée à l'échec, tant que nous, citoyen(ne)s de cette planète, et humain(e)s, n'avons pas décidé de revenir à un modèle éthique fort. Non pas une « morale » à l'ancienne, inculquée à coup de règle ou écrite au tableau, mais une morale vécue tous les jours, dans les pratiques et les méthodes.

Nous devons faire des choix responsables, tout de suite, pour former et éduquer de futur(e)s citoyen(ne)s responsables.

Notre parti milite pour plus de sens et moins de matière, plus de développement personnel et moins de dressage cérébral. Plus d'être et de faire, que d'avoir. Pour l'éducation à un bonheur moins dépendant de la technologie et de l'industrie. Car la révolution robotique et numérique est déjà arrivée... Ne nous force-t-elle pas à réfléchir à ces fondamentaux ? Nous allons devoir revoir entièrement notre conception du « travail ». Il nous faut dès maintenant penser à l'après, pour des relations humaines plus riches, et pour une répartition plus juste des biens matériels. Pour un rythme de vie moins frénétique et qui invite à la réflexion, la maturation, la créativité, la justesse et la profondeur de la pensée. Tout cela est aussi bénéfique pour les emplois de demain qui demanderont créativité et adaptabilité : c'est déjà le cas dans le monde des start-up qui recrutent des profils de ce type. La docilité et la soumission au savoir ne sont plus les clefs d'un bon CV.

Les valeurs d'humanité sont le véritable  socle commun à bâtir dans tous les établissements scolaires. D'où des enseignements obligatoires :

- Non-violence dans les relations humaines impliquant l'égalité fille-garçon, le respect de l'autre qu'il soit de couleur différente, d'âge différent, d'aspect différent, d'orientation sexuelle différente, de capacités physiques et mentales différentes

- Non-violence envers les animaux (donc alimentation végétale)

- Respect de la Vie et plus généralement, de la nature, autour de soi et ailleurs sur la planète

=> Lire la suite : Former des citoyennes et des citoyens, forger la paix sociale


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19