Logo/BanniÈ

La pêche industrielle et « de loisir »

Les mesures du PACTE

- Comme pour l’élevage d’animaux terrestres et l'élevage aquacole, nous souhaitons mettre en place des dispositifs de reconversions pour les professionnel•le•s lié•e•s à la filière pêche. Pour cela, s'impose le transfert des aides publiques pour la pêche vers des processus de reconversion. Leur transition vers d'autres métiers serait également financée par des subventions publiques qui leur permettraient de jouir d'un revenu décent. Ces travailleurs pourraient par exemple se diriger vers l'agriculture bio sans produits animaux et la production de produits végétaux de qualité.

- Nous souhaitons que les subventions publiques destinées à la pêche soient à la place accordées à la production végétale. Des aides à la recherche et à la mise en place de modes de culture peu pratiqués en France, comme l'agriculture bio sans produits animaux et la permaculture, seraient ainsi offertes par l'Etat. On tirerait de cela des avantages économiques, écologiques et pour notre santé. L'agriculture bio sans produits animaux fournit des produits sains, ce qui permettrait à chacun d'être en meilleure santé, et ce qui par conséquent diminuerait les coûts liés aux soins médicaux. Il s'agit donc bien d'un cercle vertueux qui veille au respect des animaux, qui protège les humains économiquement et sanitairement et qui préserve la planète.

Pour cela, les produits végétaux bios doivent être généralisés à l'ensemble des commerces, à des prix accessibles à tous les ménages, car il est scandaleux que l'alimentation saine, source de bonne santé, ne soit pas soutenue et aidée par l'Etat. Tout le monde devrait pouvoir se nourrir sainement à l'heure actuelle.

- Nous mettrons en place de grandes campagnes d'information sur les bienfaits de l’alimentation végétale, idéale pour l'ensemble des êtres vivants, pour les animaux et notre santé. Nos campagnes feront connaître ses qualités gustatives dont le succès augmente déjà auprès des Français•es. Ainsi, le préjugé d'un régime végétalien fade et triste sera rapidement oublié. Chacun constatera qu'il s'agit d'une cuisine excellente et riche de saveurs. Aussi, tou•te•s les professionnel•le•s de la restauration seront formé•e•s à la cuisine végétalienne.

- Nous visons la fin de toutes pratiques de pêche et du commerce des "ressources halieutiques", qui ne sont pas des choses, mais des êtres au même titre que toutes les autres espèces animales.


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19