Logo/BanniÈ

Habiter avec humilité et intelligence

Modernité et simplicité volontaire

Le but du PACTE est également de redonner de l'autonomie aux gens et des conditions de vie décente, avec un objectif de nouvelle société non consumériste fondée sur la recherche du vivre-ensemble harmonieux. Nombreux ceux et celles qui pensent qu'il faut en finir avec les mégalopoles écrasantes et destructrices de l'humain et de la nature. Il faut donc trouver des solutions qui combinent l'aspect économique et l'aspect écologique. La proximité avec la nature fera renaître le goût de celle-ci, le sentiment du vivant et du respect dû à notre planète.

Le PACTE se situe dans la perspective d'une liberté retrouvée grâce à la technologie et en même temps (essentiel) à la réduction des besoins, à la lutte contre le superflu imposé par les marchands. Cet aspect est évoqué dans la partie « Economie » de notre programme. Les gens pourront choisir de continuer à exercer des professions qualifiées dont la société a besoin et qui leur permettent d'acheter une maison traditionnelle, de vivre en fonction de leur revenu. Mais il faut qu'ils puissent également choisir de mener une vie dédiée à des recherches personnelles, à un engagement associatif ou simplement vécue pour elle-même.

Un modèle rural et humainement riche (1)

L'idée de base est le redéploiement démographique hors des villes, en zone péri-urbaine ou dans les campagnes, autour de petites unités du genre éco-village de 200 ou 300 personnes. L'argent public gaspillé depuis des décennies par milliards dans des aides et des projets sans lendemain, serait investie dans du durable : l'achat et la redistribution de parcelles vivrières de 300 m2 par personne minimum, pour y installer des petits logis ou des habitats groupés décents, sains et intelligents et de surcroît peu coûteux.

Le module de base serait un logis en matériau écologique avec conception « énergie positive », d'une surface de 50 m2 pour deux personnes, qui devrait revenir à 2500 € ou 3000 € (et modulable pour les familles). Il serait mis en production industrielle rapidement.

- Aux deux tiers construit dans une serre agricole avec façade vitrée au sud, il bénéficierait de la chaleur de cette serre en hiver et serait protégé des intempéries. L'été, un voile à dérouler sur la serre, atténuerait les ardeurs du soleil. La serre est mobile, montée sur rail et déplaçable à la main, pour la saison chaude, avec un treuil. Planter quelques arbres autour permettrait un ombrage efficace et produirait des fruits.

- Les matériaux seront naturels et locaux : bois, terre, chanvre, paille, selon des techniques éprouvées. Isolation en laine de chanvre, en paille ou fabriquée à partir de vêtements recyclés. Masse thermique et hygrométrique grâce à des briques de terre crue à l'intérieur.

- Le dernier tiers serait construit hors de la serre, tout en restant accolé au logis principal, pour des fonctions intermittentes : kitchenette, petite salle-de-bain et wc (à compostage).

- Le système fonctionnerait sans aucune empreinte sur l'écosystème : récupération des eaux de pluie, filtration des eaux grises par les plantes, compostage des litières de wc pour retour au jardin ou au verger.

=> Lire la suite : Un modèle rural et humainement riche (2)


Les différentes parties

Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19