Logo/BanniÈ

Agriculture

Les mesures du PACTE (3)

Vergers auto-fertiles

Concernant les fruits, il faudra revoir notre conception du verger et oublier les lignes interminables d'arbres identiques. Les variétés évitent les maladies et les attaques d'insectes. On composera les rangées en fonction des périodes de récolte. A noter qu'il existe des arbres à gousses (type acacia) qui fixent l'azote au niveau des racines, comme les légumineuses, et il sera donc bon de s'en servir pour amender les sols. Les engrais verts auront toute leur importance, ainsi que les cultures de fleurs pour attirer les abeilles, qui seront là pour mener leur vie sans que l'humain songe à lui voler le fruit de leur dur labeur… Des variétés résistantes et adaptées au terroir seront choisies. Comme pour le maraîchage, on aidera les producteurs de fruits à acquérir de grandes parcelles afin de favoriser cette vision globale de l'agriculture.

Conclusion

Les solutions techniques sont là et il suffit de les généraliser. Elles n'auront de sens que dans un contexte d'économie humaine, locale, solidaire et avec des circuits courts. La revalorisation morale des métiers de la terre se fera également au niveau scolaire et culturel. Le PACTE propose une agriculture heureuse, pourvoyeuse d'emplois pour des jeunes qui veulent autre chose que des emplois citadins, et des moins jeunes qui y trouveront un statut revalorisé. Une agriculture porteuse de sens et source de bien-être pour tous, consommateurs, producteurs. Et évidemment à l’opposé des filières de la mort que sont les élevages. Projet réalisable rapidement avec un plan de route aussi clair que peut l'être une agriculture biologique axée sur le végétal.


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19