Logo/BanniÈ

Éducation

Politique sociale

- Fin du secteur privé : paradoxal que de financer une filière privée qui attire précisément les familles parce que les budgets manquent pour l'école républicaine. Cercle vicieux. Une entreprise finance-t-elle la concurrence ? Liberté sera laissée aux parents de quitter le système, mais à leurs frais. Les écoles qui voudront rester privées, pour des raisons religieuses par exemple, devront se financer seules, et seront obligatoirement sous contrat pour éviter toute dérive radicale. Avec les méthodes fondées sur le respect de l'enfant et la compréhension profonde de sa nature, affective et intellectuelle, les groupes-classes fonctionneraient bien mieux, avec de très bons résultats au final, et il ne serait plus tentant pour les parents de chercher ailleurs.

- Plus de moyens en ZEP (deux fois plus d'assistant•e•s d'éducation).

- Fin des Grandes Ecoles, fabriques de l'oligarchie qui s'y reproduit, réintégration de la formation des élites dans le sein des facultés.

- Soutien aux étudiant•e•s de première année de fac.

- Accès facile aux diplômes pour les autodidactes.

Le PACTE propose dans son programme un nouveau type d’enseignement, pour une nouvelle société, plus juste, plus heureuse. Hommage à tou•te•s les pédagogues qui ont montré le chemin, maintenant le temps est venu du véritable changement.


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/19