Logo/BanniÈ
Amendements welfaristes

Amendements welfaristes

Dimanche 27 mai 2018, la majorité des députés ont rejeté les amendements relatifs au dit « bien-être » animal. Cela en est presque rassurant car le « bien-être » animal (welfarisme en anglais) s’avère une manœuvre donnant l’illusion d’aller dans le bon sens. Or, un supposé meilleur encadrement dans les abattoirs par le biais de caméras, des transports moins longs d’animaux ou interdire les cages, entre autres amendements, ne permettraient jamais la fin de l’exploitation animale. Ces stratégies avantagent les lobbies agro-industriels car elles ne visent qu’à rassurer les consommateurs et ipso facto pérenniser leur business.

Nous regrettons d’observer tant d’animalistes et d’associations soutenir des mesures welfaristes, prétextant que la fin de l’exploitation demandera du temps et des étapes. Cette stratégie est complètement dépassée, tellement il y a urgence à libérer les animaux. Evidemment nous n’ignorons pas le délai que nécessite la conscientisation. De plus, envisager le temps que suscitent des réformes pour aboutir, relève des parlementaires. Aussi, il est surréaliste que des personnes militantes proposent des délais pour le progrès.

Nous permettrions-nous de ne demander que des mesurettes pour seulement être moins raciste, moins sexiste ou moins homophobe par exemple ? Bien évidemment pas.

En conséquence, pour une question élémentaire de cohérence, si chère au PACTE, nous tenons à rappeler notre positionnement abolitionniste et antispéciste. Car une personne censée défendre les intérêts des animaux n’a pas à revendiquer, d’emblée et seulement, des traitements moins mauvais. Mais elle se doit logiquement, pour une question de décence, d’exiger l’unique requête recevable : abolir toute exploitation et toute discrimination. Ensuite donc, c’est le travail des politiques. Cependant ne rêvons pas, il n’y aura aucune avancée en faveur des animaux durant ce gouvernement despotique.



Eotopia ou la possibilité d’une île ?



Par Léa Staraselski du PACTE

En savoir plus


Actions anticorrida



18 août à Mimizan (Landes)

En savoir plus


Suivez-nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017/18