Logo/BanniÈ

Santé

Santé (1)

Nous constatons en France une médecine à deux vitesses liée au système américain. En effet la santé ne constitue malheureusement pas une priorité actuelle tant pour les pouvoirs publics que pour la population. Pourtant la santé est une nécessité évidente au bien-être de chacun et des caisses de l’Etat. Les maladies font souffrir les gens, d’autant plus par des soins inefficaces qui ruinent la sécurité sociale mais pas les laboratoires… Aujourd’hui nous pouvons dire que la santé est contrôlée par les lobbies des industries de la chimie, de la pharmacie, de l’élevage et du lait...

La situation est préoccupante mais ne semble pas formaliser les gouvernements : plus de 50% de la population utilise des anxiolytiques ou des antidépresseurs. Notre pays reste le premier consommateur de médicaments au monde. Le premier handicap lié à la santé est la dépression.

La consommation de médicaments commence dès le plus jeune âge avec la vaccination à la sortie de la maternité alors que le système immunitaire de l’enfant n’est pas mature.

Pourtant, Hippocrate le célèbre médecin disait : « Que ton alimentation soit ta première médecine ».

Il s'agira alors de transiter vers une société où la prévention prend le pas sur la guérison. Agir sur les causes de la maladie pour en empêcher l'apparition plutôt que d'agir de manière symptomatique lorsque celle-ci est installée. Pour ce faire, il est nécessaire d'intervenir au plus tôt auprès des femmes enceintes, des jeunes enfants, mais aussi d'agir directement sur les causes environnementales.

Mettre l'accent sur la prévention en matière de santé.

En agissant notamment auprès des plus jeunes :

- réhabiliter l'allaitement maternel en assurant sa promotion active auprès des personnels de santé et des femmes enceintes et en permettant / facilitant sa pratique via des dispositions adaptées pour les femmes souhaitant reprendre une activité professionnelle tout en allaitant leur enfant

- instaurer un suivi destiné à former les femmes enceintes à l'alimentation santé pour elles-mêmes et leurs enfants à naître

- présence quotidienne de menus biologiques végétaliens dans les restaurations collectives : écoles, universités mais aussi dans les entreprises, hôpitaux, prisons etc

- intégrer aux programmes d'enseignements obligatoires une initiation à la nutrition (équilibre alimentaire, lecture des étiquettes, notions de cuisine...), à la gestion du stress et des émotions (exercices respiratoires, relaxation...) et à l'hygiène de vie (respect du sommeil, récupération, activité physique, relationnel...) via l'intervention de sophrologues, naturopathes, diététiciens etc

- promouvoir une activité physique saine et adaptée à chacun et les exercices respiratoires au sein des écoles

- favoriser des temps d'enseignements en plein air

- interdire les ondes wifi et téléphones portables au sein des écoles maternelles et primaires et en limiter l'usage dans les collèges et lycées

- sensibiliser à l'hygiène tout en refusant de faire vivre nos enfants dans un monde stérilisé

- bannir des lieux d'enseignements les représentants et supports de formations fournis par les entreprises de l'industrie agro-alimentaire

=> Lire la suite : Santé (2)


Les différentes parties

SANTÉ - ALIMENTATION


Les différentes commissions


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017