Logo/BanniÈ

Qu'est-ce que l'antispécisme ?

Afin de mieux expliquer ce qu'est l'antispécisme, qui est le concept émergeant et incontournable de l'éthique animale de ces dernières décennies, il vaut mieux définir préalablement la notion à laquelle elle s'oppose, à savoir le spécisme.

Le mot de spécisme apparait pour la première fois en 1970 sous la plume de Richard D. Ryder, psychologue britannique, auteur de l'ouvrage Victims of Science. Cinq ans plus tard, en y consacrant le dernier chapitre de son livre le plus célèbre, La Libération animale, Peter Singer développe et vulgarise ce nouveau terme.

Le spécisme est en quelque sorte la troisième horreur de l'humanité. Alors que le racisme s'appuie sur la volonté de hiérarchiser les êtres humains suivant leur groupe naturel ayant des caractères communs - physiques, culturels, historiques notamment – et que le sexisme consiste à discriminer une personne selon son sexe, le spécisme s'acharne à refuser les mêmes droits essentiels à des êtres en raison de leur appartenance à une espèce différente.

L'antispécisme consiste donc dans le rejet d'un préjugé dans lequel se réfugient encore la plupart des êtres humains, par ignorance ou par confort, et dans la prise de conscience de la réalité, afin de la dénoncer, de cette discrimination faite par l'humain d'une part entre lui et les autres espèces animales et d'autre part entre les espèces animales autres que l'humain.

=> Lire la suite : Qu'est-ce qu'être antispéciste ? (1)


Les différentes parties

Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017