Logo/BanniÈ

L’Enseignement Supérieur

Notre pays jouit d'un très bon enseignement supérieur qui offre tout un panel de formations adaptées aux goûts et possibilités de chacune et chacun. Quels points cependant sont améliorables ? La réforme récente tendant à donner plus d'autonomie aux universités risque de dessiner une carte des facs de pauvres et des facs de riches. L'Etat doit assurer sur le territoire l'égalité des chances. Le risque est grand de voir les entreprises privées s'immiscer dans les enseignements grâce à ces faiblesses. Il faut revenir sur cette autonomie. L'enseignement professionnel, lui, doit rester bien doté si on veut éviter la prolifération des sociétés privées et donc encore une ségrégation par l'argent.

Concernant notre principe fondamental de respect du Vivant, des changements vont s'imposer, à commencer par l'enseignement, en médecine, des méthodes alternatives aux tests sur les animaux (un grand progrès scientifique et moins de morts suite aux intoxications médicamenteuses, ne l’oublions pas !). En médecine toujours et dans les études vétérinaires, pas de dissections mais des simulations en réalité virtuelle ou des entraînements sur mannequins interactifs. Dans les écoles d'agriculture, plus question d'exploitation animale mais des formations aux techniques modernes de l'agriculture naturelle intensive. En droit, des modules sur la protection animale. Dans les biotechnologies, c'est aussi évident, le refus des OGM plantes et animaux. La nutrition végétalienne sera enseignée de façon approfondie.

Les autodidactes, enfin, auront des voies d'accès facilité aux diplômes.

Deux points noirs : l'échec en première année de fac et le système élitiste des Grandes Ecoles.

1. Soutenir les étudiants de fac

Les facs sont ouvertes à tous, tandis que les STS (préparation au BTS), IUT ou écoles de spécialisations recrutent sur dossier et/ou concours. Les jeunes refusés à cette sélection, s'inscrivent à la fac par défaut et y échouent au bout de un ou deux ans. Comment éviter cela ? Certes il faut continuer à informer les jeunes sur les métiers, dès le collège et le lycée, pour leur éviter des erreurs d'aiguillage. Mais il faut du soutien à la fac pour celles et ceux qui estimeront en avoir besoin : tutorat ou stages pendant les vacances, payés par l'Etat. Ce que la nation dépensera sur ce poste, ce sera moins à dépenser pour des cours qui, à cause de l'échec des étudiants, auront été dispensés inutilement. Les IUT et écoles supérieures bénéficieront de plus de moyens pour accueillir plus d'étudiants et accorder ce soutien gratuit aux plus demandeurs.

Pour toutes et tous il y aura une aide financière qui gommera les inégalités sociales et empêchera le clivage entre jeunes issus de familles aisées et jeunes devant travailler pour se payer leurs études ou demander un prêt bancaire. Ce sera sans doute une forme de revenu universel, proposé par ailleurs dans le programme économique du PACTE.

2. Suppression des Grandes Ecoles

Typiquement françaises, ENA, X, ENS, Mines, HEC pour les plus connues... Question débattue depuis longtemps mais rien ne change car ce système avantage les classes dirigeantes qui se reproduisent notamment par ce biais-là : les couples s'y forment, les enfants de ces couples s'y font une place plus facilement de par leur imprégnation sociale, les réseaux d'anciens élèves assurent aux sortants des accélérateurs ou facilitateurs de carrière. Il est urgent de mettre fin à cette fabrique de castes particulièrement anti-démocratique. Remettons au sein des universités les éléments brillants afin de faire vivre ces universités normalement, avec toutes les composantes de la réussite ! Là aussi, de grandes économies seront faites grâce à cette suppression et les sommes affectées aideront les universités à développer des UFR complémentaires pour permettre à chacun d'enrichir son parcours et approfondir ses connaissances. Une université d'excellence pour tous, tous pour une université démocratique !

Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017