Logo/BanniÈ

Orque avec sa nageoire dorsale tombée, phénomène dû à la captivité

Les delphinariums

Il existe 34 delphinariums dans l'UE, où sont retenus en captivité plus de 250 cétacés. En France sont présents quatre delphinariums qui détiennent une trentaine de cétacés. Or, treize états membres de l'UE n'en possèdent pas et deux états membres interdisent la détention des cétacés à des fins commerciales : Chypre et la Slovénie.

Nous ne pouvons malheureusement que constater le retard français sur ce point. Retard qui affecte terriblement le bien-être animal.

Conséquences désastreuses de la vie en captivité

Il est prouvé scientifiquement que les cétacés ne peuvent aucunement vivre heureux et en bonne santé hors de leur milieu sauvage. Plusieurs études démontrent que la vie d'un cétacé en captivité est largement réduite par rapport à la vie sauvage qui leur est naturelle. Au Marineland d'Antibes, toutes les orques capturées dans leur milieu naturel sont mortes prématurément.

Les delphinariums soumettent les animaux à la souffrance psychologique également, notamment lorsque les animaux sont déplacés d'un parc à un autre à des fins de reproduction. Par exemple, le dauphin Cessol de Planète sauvage a été transféré à plusieurs reprises entre Harderwijck, le parc Astérix et Planète sauvage pour la reproduction. Il a été constaté un désarroi immense de l'animal, traumatisé par le stress des transports et la séparation des proches. Rappelons sur ce point que les cétacés sont des êtres sensibles et conscients d'eux-mêmes.

A des fins de divertissement du public sont organisés des « spectacles » où l'on force les animaux à effectuer des tours contre-nature. Le dressage est aussi une grande violence qui leur est faite. C'est pour cette raison que de nombreux « dresseurs » ont été agressés par des cétacés.

=> Lire la suite : Faux prétextes pour légitimer l'exploitation : L'argument de la bienveillance écologique - L'argument de la pédagogie, de la connaissance scientifique


Suivez nous
sur les réseaux sociaux

Partagez cette page avec vos ami(e)s en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus

Plan du site - Adhérer - Faire un don - Mentions Légales
Site créé par Monwebsurmesure

© PACTE - 2017